Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La BCE baisse ses taux directeurs





Le 7 Juin 2024, par Paolo Garoscio

Le 6 juin 2024, la Banque Centrale Européenne (BCE) a pris la décision importante d'abaisser ses taux directeurs de 0,25 point de pourcentage. Cette annonce, faite par Christine Lagarde, présidente de la BCE, marque un revirement, attendu, de la politique monétaire de l'institution européenne.


Pourquoi la BCE a-t-elle décidé de baisser ses taux ?

La décision de baisser les taux directeurs fait suite à une évaluation approfondie des perspectives d'inflation et de la dynamique de l'économie européenne. Depuis septembre 2023, l'inflation dans la zone euro a ralenti de plus de 2,5 points de pourcentage. Les projections actuelles de la BCE prévoient une inflation moyenne de 2,5% en 2024, 2,2% en 2025 et 1,9% en 2026. Des prévisions en légère hausse par rapport aux précédentes qui prêtaient à l’inflation un retour à 2% fin 2025.

Malgré cette amélioration, la BCE observe toujours des tensions sur les prix d'origine interne, principalement en raison de la croissance élevée des salaires. En conséquence, bien que l'inflation globale ait diminué, elle devrait rester supérieure à l'objectif de 2% pendant une grande partie de l'année prochaine. « S’agissant de l’évolution des prix hors énergie et produits alimentaires, les services de l’Eurosystème tablent sur une hausse moyenne de 2,8 % en 2024, 2,2 % en 2025 et 2,0 % en 2026. La croissance économique devrait se redresser et s’établir à 0,9 % en 2024, 1,4 % en 2025 et 1,6 % en 2026 », écrit la BCE dans son communiqué de presse.

Quels sont les nouveaux taux directeurs de la BCE ?

L'une des principales motivations de la BCE pour baisser les taux directeurs est de soulager les tensions sur le crédit immobilier et les prêts aux entreprises. Le taux sur les dépôts, qui était à 4%, a été réduit à 3,75%. Les autres taux directeurs, moins importants pour les consommateurs, ont également été revu à la baisse de 0,25 %. « Le Conseil des gouverneurs a décidé d’abaisser les trois taux d’intérêt directeurs de la BCE de 25 points de base. En conséquence, les taux d’intérêt des opérations principales de refinancement, de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt seront réduits à respectivement 4,25 %, 4,50 % et 3,75 % à compter du 12 juin 2024. »

Les prévisions de croissance économique pour la zone euro ont également été revues à la hausse par la BCE. La croissance du PIB est désormais attendue à 0,9% en 2024, contre 0,6% précédemment prévu, et à 1,4% en 2025. La BCE anticipe que la politique monétaire moins restrictive contribuera à soutenir cette croissance, bien que des risques subsistent. Des risques qui poussent la BCE à rester prudente. Elle assure qu’elle ne s'engagera pas sur une trajectoire de taux prédéfinie, préférant adopter une approche dépendante des données pour ajuster sa politique monétaire au fur et à mesure.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook