Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Banque centrale européenne ne change rien à ses taux





Le 9 Mars 2017, par

La Banque centrale européenne n'a pas modifié ses taux d'intérêt, alors que l'inflation en zone euro commence à prendre des couleurs. Mario Draghi, le patron de la BCE, a défendu son action après la réunion du Conseil des gouverneurs.


Les perspectives de croissance en zone euro devraient tourner autour de 1,8% en 2017, puis de 1,7% en 2018. Quant à l'inflation, elle va s'établir pour cette année à 1,7% d'après les projections de l'institution monétaire. C'est une hausse sensible par rapport à la précédente estimation qui était de 1,3% ; néanmoins, si on ne prend pas en compte l'évolution des prix de l'énergie, la progression de l'inflation ne justifiera pas de modification dans les taux d'intérêt.

La BCE entend donc poursuivre sa politique accommodante, qui va tout de même se réduire à partir du mois prochain : d'une enveloppe de 80 milliards d'euros pour acheter des actifs, elle passera à 60 milliards en avril. Ce programme est censé s'acheter en décembre, mais la Banque centrale européenne a toujours indiqué qu'elle était prête à le prolonger si les conditions économiques l'exigeaient.

Mario Draghi s'est également exprimé sur la solidité de l'euro. À l'heure où les partis europhobes, aux Pays-Bas comme en France, sont aux portes du pouvoir, le président de la BCE s'est voulu rassurant : selon lui, la monnaie unique est « irrévocable » malgré les tensions. Draghi n'anticipe pas d'éclatement de la zone euro. Les partisans de l'Europe apprécieront ces paroles, tout comme les milieux financiers et les entreprises.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook