Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Banque centrale européenne veut stimuler l’activité de la zone euro





Le 7 Mars 2019, par

Pour prévenir un ralentissement plus important que prévu de l’activité en Europe, la BCE a fait plusieurs annonces pour stimuler l’économie de la zone euro.


La Banque centrale européenne se donne les moyens de maintenir à flot l’économie de la zone euro. Première mesure : le maintien des taux directeurs à leur niveau actuel, c’est à dire très bas. Le relèvement n’est pas prévu avant la fin de cette année ; l’institution avait précédemment indiqué que les taux pourraient être relevés dès cet été. Manifestement, la dégradation des prévisions économiques a poussé la BCE à changer son fusil d’épaule : l’OCDE a ainsi prévu une croissance de 0,7% en Allemagne, un taux en baisse de 0,9 point par rapport aux précédentes estimations. En Italie, l’organisme prévoit même une récession avec -0,2% de croissance.

La BCE aussi a baissé ses estimations de croissance : la zone euro devrait ainsi se contenter d’une croissance de 1,1% pour cette année, et de 1,6% en 2020. La précédente estimation était de 1,7% pour les deux années. Afin de réduire autant que possible les risques d’un ralentissement de l’économie plus ample que prévu, la Banque centrale va également assouplir le crédit bancaire. Des prêts à taux zéro, ainsi que des prêts rémunérés, vont être alloués aux banques de la zone euro qui en ont besoin ; ces liquidités supplémentaires ont pour objectif de faciliter le crédit et donc, de stimuler l’activité.

L’institution de Francfort va mettre en place cette politique accommodante à partir du mois de septembre, jusqu’à mars 2021. En 2016 et en 2017, la BCE avait déjà procédé de même, avec un certain succès. Ces nouveaux prêts « géants » seront-ils de nature à permettre un rebond de la conjoncture ? En tout cas, la BCE entend faire tout son possible pour y parvenir.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : BCE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook