Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Banque d'Angleterre maintient finalement son taux





Le 14 Juillet 2016, par

La surprise vient toujours de Londres. Après la composition du nouveau gouvernement de Theresa May du 13 juillet dans lequel on retrouve Boris Johnson dans le rôle de ministre des Affaires étrangères, c'est au tour de la Banque d'Angleterre d'annoncer le maintien de son taux d'intérêt.


La plupart des analystes et des économistes s'attendaient à une baisse du taux d'intérêt, qui se maintient finalement à 0,50%. Une décision surprenante, alors que l'économie du Royaume-Uni souffre de plus en plus du Brexit, et que la livre sterling est chahutée. Mark Carney, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, avait même pris les devants en annonçant en juin qu'un « assouplissement monétaire » allait être nécessaire dès cet été.

La Banque d'Angleterre se disait prête à prendre toutes les actions nécessaires pour « soutenir la croissance » et faire en sorte que l'inflation ne sorte pas de la zone des 2%. Mais rien n'est venu, du moins pas encore. Car d'après les minutes de la réunion de ce 13 juillet, le taux d'intérêt devrait bel et bien baisser en août. 

La Banque d'Angleterre se réjouit par ailleurs que les résultats du référendum n'aient pas entravé le fonctionnement des marchés, et que le système financier du Royaume-Uni avait finalement bien résisté. Tout cela a permis de « limiter plutôt que d'amplifier l'impact » du référendum. Il y a toutefois des signes que le moral des ménages et des entreprises ait été affecté par le Brexit.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook