Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Banque de France verse des dividendes records aux caisses publiques





Le 13 Mars 2019, par

La Banque de France a connu une très bonne année 2018. Et l’institution va en faire profiter les caisses publiques : elle va verser une somme record à l’État.


Nul doute que du côté de Bercy, on appréciera l’excellente santé de la Banque de France, qui va verser aux caisses publiques une contribution de 5,6 milliards d’euros. Un record en la matière, « le chiffre le plus élevé de l’histoire de France », selon le gouverneur François Villeroy de Galhau ! Cette somme se décompose comme suit : 3,22 milliards d’euros de dividendes, 2,4 milliards en impôt sur les sociétés. Ce montant correspond en fait à 80% du résultat de la Banque de France durant son exercice 2018 ; celui-ci a atteint 7 milliards d’euros, en hausse de 16% par rapport à l’année précédente.

La Banque de France avait, en la matière, fait mieux en 2012 avec un bénéfice de 8,1 milliards d’euros. Mais la contribution au budget de l’État avait été moindre que l’an dernier. L’institution a également indiqué un recul de 11% de ses dépenses sur les trois dernières années, ainsi qu’une baisse de 16% de ses effectifs, qui compte un peu plus de 10 000 employés. Le bénéfice de l’institution est trois fois supérieure à celui de son homologue allemand, la Bundesbank.

L’activité de la Banque de France a bénéficié l’an dernier des gains dégagés par la politique monétaire de la Banque centrale européenne (les rachats de dettes), qui s’est terminée en décembre. Grâce à la hausse des encours du bilan, la Banque de France a enregistré un produit net de 9,2 milliards d’euros (en progression de 13%). Par ailleurs, l’institution a dans ses coffres 2 436 tonnes d’or, le quatrième plus important volume au monde.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook