Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Chine reprend goût au vin français





Le 23 Septembre 2015, par

Le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) a le sourire : les ventes sont franchement reparties en Chine. Les exportations vers le lucratif marché chinois sont en effet en nette progression au deuxième trimestre, après une année 2014 décevante.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les chiffres sont particulièrement flatteurs, puisque les ventes ont progressé de 27% en valeur et de 43% en volume. Des signaux très encourageants, pour Bernard Farges le président du CIVB. La reprise fait sentir ses effets bénéfiques, et notamment en Chine, donc. C'est d'autant plus heureux que le pays connaît un atterrissage un peu en catastrophe de son économie.

Sur les douze derniers mois, la croissance des expéditions vers la Chine est de 3%, soit 412 000 hectolitres. Le résultat en valeur est moins intéressant puisque — toujours sur la période des douze derniers mois — il est en baisse de 2% à 238 millions d'euros. La Chine est le second marché d'exportation du vin français, derrière Hong-Kong (251 millions d'euros).

En revanche, en volume Hong-Kong n'est que septième avec 83 000 hectolitres, mais il s'agit de vin plus haut de gamme qu'en Chine. Ce marché progresse de 1%. En Europe, l'Allemagne est le deuxième marché en volume avec 275 000 hectolitres, avec une croissance de 10% en volume et 38% en valeur.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : vin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook