Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Chine va jusqu'à couper l'électricité aux entreprises qui minent du Bitcoin





Le 22 Juin 2021, par Olivier Sancerre

Le Bitcoin et les cryptomonnaies ne sont plus les bienvenus en Chine. Les autorités ont ordonné la fin des activités de minage de ces actifs numériques, en n'hésitant pas à couper l'électricité chez les entreprises réfractaires.


Arrêt des activités dans la province du Sichuan

Le minage de cryptomonnaies, c'est cette activité qui consiste à créer des actifs en utilisant la puissance brute d'ordinateurs. La Chine concentre 80% des échanges mondiaux, même si en 2017 le pays a interdit les échanges internes. Les suspensions et les interdictions de minage se sont multipliées ces derniers mois, dans différentes provinces chinoises, mais le coup le plus rude a été la décision de cesser le minage dans le Sichuan, une région qui concentre 90% des capacités de minage de Bitcoin dans le pays.

26 entreprises auraient été signifiées par les autorités d'arrêter purement et simplement leurs activités de minage. Par ailleurs, les fournisseurs d'énergie auraient pour ordre de ne plus livrer d'électricité à ces sociétés. Le processus de minage est extrêmement gourmand en énergie : ne plus avoir d'électricité revient à mettre la clé sous la porte. Pékin et les provinces ont donc décidé de prendre la manière forte pour mettre un terme à cette activité.

Chute du cours du Bitcoin

La nécessité est double pour le gouvernement chinois. D'une part, l'impact environnemental du minage est très élevé et Pékin s'est fixé des objectifs climatiques ambitieux. D'ici 2024, l'industrie du minage pourrait produire autant de CO2 que des pays comme l'Italie ou l'Arabie saoudite ! L'autre raison est économique : les cryptomonnaies échappent à tout contrôle étatique et provoque de la spéculation.

Tout cela provoque une baisse marquée du cours du Bitcoin, alors que la crypto s'était redressée après un mini crash il y a quelques semaines, dû déjà en partie par les mesures prises par les autorités chinoises de suspendre l'activité de minage. Le gouvernement du pays a ainsi fait fermer des entreprises spécialisées en Mongolie intérieure et au Qinghai.



Tags : bitcoin

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook