Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Commission européenne lance un avertissement à la France





Le 5 Mars 2014, par Olivier Sancerre

La France est dans le collimateur de Bruxelles. La Commission européenne a mis en garde le pays sur ses dépenses publiques et réitéré que les promesses en terme de réduction du déficit ne seront pas tenues.


Détérioration de la balance commerciale, dégradation de la compétitivité, niveau élevé de la dette du secteur public… La Commission européenne frappe dur contre la France dans ses conclusions sur l'évaluation de l'assainissement budgétaire mené par les États membres. La France souffre de déséquilibres macroéconomiques prononcés, ce que n'a pas manqué de pointer l'exécutif européen qui n'aime rien tant que tourner le couteau dans la plaie. Il y a quelques jours, la Commission avait déjà estimé que le pays ne remplirait pas ses objectifs en terme de réduction du déficit : au lieu des 3,6% cette année et 3% en 2015, les commissaires ont établi que les résultats seront plutôt de 4% en 2014 et 3,9% l'année prochaine.
 
Le gouvernement avait alors expliqué que la Commission n'avait pas pris en compte le pacte de compétitivité, un paquet de mesures d'économies et de relance de la compétitivité des entreprises de 50 milliards d'euros. Néanmoins, la France ne négociera pas de nouveau délai pour parvenir à l'objectif des 3%. Le ministère de l'Économie a ainsi déclaré que le pays suivrait la trajectoire présentée devant la Commission.
 
Cet avertissement lancé à la France place cependant le pays dans un club dans lequel aucun État membre ne voudrait rentrer. Bruxelles a dressé la liste des mauvais élèves de l'Union et parmi ceux-là, on trouve l'Italie, la Slovénie et la Croatie dont les déficits sont jugés « excessifs ». L'Italie notamment souffre d'une dette publique trop importante et d'une compétitivité faible. La Commission réclame des mesures fortes et urgentes pour endiguer ces maux susceptibles de s'étendre à l'Union toute entière.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook