Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Corée du Sud refuse un contrat de 7,9 milliards de dollars à Boeing





Le 25 Septembre 2013, par

Le ministère de la défense sud-coréen avait lancé un appel d'offres pour acheter 60 nouveaux avions de chasse afin de répondre aux menaces de la Corée du Nord. Boeing avait répondu à cette offre avec son nouveau F-15SE et espérait gagner le contrat. Finalement, la Corée du Sud a renoncé estimant que ce modèle d'avion ne correspondait pas aux critères recherchés.


Le F-15 de Boeing. cc/flickr/Photomatt28
Le F-15 de Boeing. cc/flickr/Photomatt28

Boeing, seul constructeur en lice pour ce contrat
 
Boeing était confiant. Sa réponse à l'appel d'offres, constituée de 60 F-15 Silent Eagle, nouveau modèle du F-15 l'avion de chasse le plus vendu au monde, était la seule qui correspondait au budget de 7,9 milliards de dollars prévu par le gouvernement sud-coréen.
   

Les autres aviateurs tels que Lockheed Martin avec le F-35A ou Eurofighter avec le modèle Typhoon n'avaient pas pu offrir autant d'unités tout en restant en dessous du maximum fixé par Seoul. Ils avaient donc été éliminés d'office.


Le F-15SE n'a pas répondu aux critères de la Défense
 

Le ministère de la Défense de Corée du Sud a créé la surprise en refusant de céder le contrat à Boeing qui espérait ainsi prolonger la production de sa ligne d'assemblange de Saint-Louis pendant plusieurs années.
 

Le porte parole du ministère de la Défense, Kim Min-seok a justifié cette décision par le vote du comité chargé de l'examen de l'offre. Ils ont estimé que le F-15 Silent Eagle ne répondait pas aux critères recherchés pour l'aviation sud-coréenne. Le comité a critiqué notamment le manque de furtivité des avions lorsqu'ils sont comparés, par exemple, au F-35A de Lockheed Martin.
 

Le ministère de la Défense a toutefois déjà annoncé qu'il devrait lancer un nouvel appel d'offres pour des avions de chasse avec des critères différents, ce qui laisse entendre que le budget pourrait être relevé ou que le nombre d'avions demandés pourrait être revu à la baisse. Le processus devrait prendre environ un an.



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."












Rss
Twitter
Facebook