Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Cour des comptes tire la sonnette d'alarme sur le surendettement de la France





Le 17 Février 2022, par Olivier Sancerre

La Cour des comptes tire la sonnette d'alarme. Dans son rapport annuel, l'institution rappelle que la France croule sous l'endettement. Et ce n'est pas uniquement à cause du « quoi qu'il en coûte » qui a sauvé une partie de l'économie durant la crise sanitaire.


Déficit structurel

Alors que la campagne pour l'élection présidentielle bat son plein, la Cour des comptes fait entendre sa petite musique sur l'endettement du pays. Une meilleure maîtrise des dépenses est « indispensable » au-delà de 2022, selon l'institution qui rappelle le niveau de la dette publique flirtant avec les 120% du PIB, ainsi qu'une dette structurelle qui pèse de plus en plus lourd. Et ce n'est pas uniquement en raison du « quoi qu'il en coûte » présidentiel.

La Cour prend exemple sur les voisins européens les plus vertueux, en particulier l'Allemagne, qui a su maîtriser sa trajectoire de dépenses. Pour les Sages de la rue Cambon, le dérapage français remonte à une quinzaine d'années : le niveau de dette des deux côtés du Rhin était similaire en 2006, puis la France a dérivé. « La dette française était en 2020 près de 45 points au-dessus du niveau de celle de l'Allemagne (respectivement 115% et 69% du PIB) », rappelle la Cour.

9 milliards d'euros d'économies par an

Autrement dit, la France n'a pas engagé les efforts d'économies nécessaires. Et cela se ressent dans les dépenses publiques hors crise sanitaire que le gouvernement a engagé : +11 milliards d'euros en 2021, +8 milliards en 2022, sans oublier les 10 milliards d'euros pour la revalorisation des personnels de santé. La trajectoire de redressement des comptes du gouvernement prévoit de retrouver une dette sous le seuil des 3% en 2027.

Cela impliquera un effort de 9 milliards d'euros d'économies chaque année par rapport à la période 2010-2019, soit « une maîtrise de la dépense plus importante que par le passé ». La France est-elle réellement prête à faire ces efforts ? Ce d'autant que le pays sera à la traîne de ses partenaires européens : en 2025, la dette publique française sera de 50 points supérieure à celle de l'Allemagne.



Tags : déficit

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook