Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Fnac va pouvoir ouvrir le dimanche





Le 25 Janvier 2017, par

La Fnac fait partie des grandes enseignes à n'avoir toujours pas signé d'accord sur le travail le dimanche. Du moins jusqu'à ce mercredi 25 janvier. Après des mois de négociations, l'accord va finalement être signé par la CFDT.


Avec cette signature, ce sont plus de 50% des représentants des employés qui ont accepté l'accord sur le travail dominical et en soirée. Le seuil indispensable pour que la Fnac puisse bénéficier d'horaires élargis. La CDFT Fnac rejoint ainsi la CFTC et la CFE-CGC, les deux syndicats ayant déjà annoncé leur intention de parapher l'accord. Il y a six mois, la CGT, SUD et FO, qui étaient alors majoritaires, bloquaient le processus.

C'est à « une très large majorité » que la CFDT Fnac a accepté de signer l'accord, qui a été enrichi depuis la reprise des négociations début janvier : il comprend maintenant des créations de postes supplémentaires, soit « 80 postes en CDI ». De quoi emporter l'adhésion syndicale. Le taux d'embauches compensatrices passe de 2,6% à 3,1%.

Les employés des magasins de la Fnac concernés par l'ouverture le dimanche seront payés triple pendant les 12 dimanches les plus chargés, et double les 40 autres dimanches. Pas de repos compensateurs en revanche. Les représentants de la CGT et de SUD, qui restent eux toujours opposés à l'accord, expliquent que ces embauches supplémentaires ne compensent toujours pas les suppressions de postes (« de l'ordre de 5% », d'après les syndicats).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fnac

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook