Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Française des Jeux décroche le jackpot





Le 19 Janvier 2017, par

Aux jeux de hasard, il arrive parfois que l'on gagne… mais la vraie gagnante de l'histoire, c'est bien évidemment la Française des Jeux qui, en 2016, a enregistré une nouvelle hausse de ses ventes, battant au passage un record.


L'an dernier, l'entreprise a vendu 4,6% de billets à gratter et autres tickets de loterie supplémentaires par rapport à 2015. Le chiffre d'affaires annuel s'établit à 14,3 milliards d'euros, du jamais vu pour la Française des Jeux ! Depuis 2008, la société a connu une progression régulière de ses ventes. Là aussi, c'est un record.

La FDJ peut compter sur plusieurs activités pour tenir le cap. Les paris sportifs ont ainsi connu une croissance exceptionnelle de 11%. La Française possède le monopole de cette activité dans le réseau physique, ce qui lui permet de récolter 2,5 milliards d'euros. 2016 a été riche en événements sportifs : les Jeux olympiques à Rio bien sûr, mais aussi et surtout l'Euro de football qui s'est déroulé en France.

L'Euro a aussi servi à vendre beaucoup de jeux de grattage : l'événement a permis de générer 400 millions d'euros. Globalement, la croissance de cette activité s'affiche à 7%, grâce à un renouvellement fréquent des produits. Les jeux de tirage, comme le fameux Loto (17,5 millions de joueurs), montrent eux un certain essoufflement malgré une croissance de 1,6%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook