Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France a immobilisé 850 millions d'euros d'actifs d'oligarques russes





Le 22 Mars 2022, par Aurélien Delacroix

La guerre en Ukraine a entraîné de nombreuses sanctions contre la Russie, parmi lesquels l'immobilisation d'actifs de particuliers russes à l'étranger. En France, ce sont près de 850 millions d'euros qui sont gelés.


Biens immobiliers, voitures de luxe, comptes bancaires,…

Les riches particuliers russes, souvent proches du pouvoir du Kremlin, sont pris en étau à l'étranger. Leurs biens sont en effet immobilisés un peu partout, que ce soit en Europe ou aux États-Unis, ils ne peuvent plus avoir accès à leurs yachts, voitures de luxe, comptes bancaires et autres actifs. C'est le cas en France, où Bruno Le Maire a fait le point sur la situation. « Au total, ce sont près de 850 millions d'euros de biens, d'avoirs d'oligarques russes, qui ont été immobilisés sur le territoire français », a-t-il annoncé au micro du Grand Jury/RTL/Le Figaro/LCI.

Le ministre de l'Économie a détaillé ces immobilisations : « 150 millions d'euros de comptes de particuliers, de lignes de crédit en France, dans des établissements français », à cela s'ajoute 539 millions d'euros de biens immobiliers sur le territoire français, « correspondant à une trentaine de propriétés ou d'appartements, et nous avons immobilisé deux yachts pour 150 millions d'euros ».

Impossible de tirer profit de ces biens

En revanche, l'État n'est pas en mesure de revendre ces actifs. « Ils ne sont pas saisis au sens où l'Etat en deviendrait propriétaire et pourrait ensuite les revendre. Pour qu'il y ait saisie, il faut qu'il y ait une infraction pénale », a précisé le locataire de Bercy. Une immobilisation signifie que les propriétaires ne peuvent plus avoir l'usage de ces biens, ils ne peuvent plus non plus les revendre ou en faire commerce.

Bruno Le Maire l'a assuré : ces sanctions, dont les immobilisations d'actifs, « font mal » à la Russie, « mal à l'État russe » et surtout « mal à Vladimir Poutine ». Car c'est en grande partie grâce au soutien des oligarques que le président russe reste au pouvoir. Sans ces fortunes qui se sont créés à la chute de l'empire soviétique, Vladimir Poutine est fragilisé.



Tags : Russie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook