Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France conserve une image attractive pour les investisseurs internationaux





Le 20 Avril 2021, par Olivier Sancerre

La France demeure attractive aux yeux des investisseurs internationaux, malgré la crise sanitaire et les nombreuses restrictions mises en place au fil des mois pour limiter la contamination au Covid-19.


Des circonstances complexes

La dernière enquête réalisée par Eurogroup Consulting auprès des Conseillers du commerce extérieur (CNCCEF) montre que les conséquences de la crise sanitaire ont certes eu des effets négatifs sur l'attractivité de la France, mais pas au niveau redouté par certains observateurs. La note pour 2021 de l'Hexagone est de 63 points sur un total de 100, un indice en baisse d'un point par rapport à l'an passé. Au vu des circonstances liées à l'épidémie, le pays s'en sort finalement bien.

La France encaisse sa plus grosse baisse au niveau des capacités d'innovation et de recherche, avec une chute de 6 points d'une année sur l'autre. Le fait que le pays n'a pas su produire son propre vaccin a peut-être joué dans la perception négative (sans oublier les difficultés de production de masques au début de la crise sanitaire).

La France perçue différemment par les investisseurs étrangers

L'ensemble des critères ou presque affiche un recul par rapport à 2020. Tous à l'exception de ceux sur la flexibilité du travail ainsi que du climat social, qui tirent leur épingle du jeu. Ces deux critères font d'ailleurs parti de ceux qui n'ont cessé d'augmenter depuis 2015, signe d'un changement profond dans la manière dont les investisseurs étrangers perçoivent la France.

Ces mêmes investisseurs placent dans leurs priorités la mise en route du plan de relance, en particulier le volet dédié à l'innovation. Plus de 8 personnes interrogées sur 10 estiment qu'il aura un impact positif sur l'activité tricolore. Les mesures en lien avec la numérisation des entreprises sont également très attendues, tout comme celles pour la baisse de la fiscalité, un des points noirs habituels de l'Hexagone.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook