Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France dans la course au stockage de carbone en Norvège





Le 3 Novembre 2023, par François Lapierre

La France s'intéresse au captage et au stockage de carbone (CCS), une pratique qui s'ajoute à l'arsenal de la lutte contre les changements climatiques. Cette semaine, un pas de plus a été fait avec la visite du ministre délégué chargé de l'Industrie, Roland Lescure, en Norvège, et la préparation d'un accord bilatéral en matière de CCS.


Un partenariat franco-norvégien en gestation

Roland Lescure s'est rendu en Norvège pour visiter Northern Lights, le premier site de stockage de CO2 offshore opérationnel en Europe. Cette visite s'inscrit dans le cadre de la préparation d'un accord bilatéral entre la France et la Norvège, qui devrait être finalisé en janvier prochain lors d'un forum franco-norvégien sur l'industrie verte. Cet accord serait « à la fois technique et industriel » selon les mots du cabinet du ministre aux Échos.

Pour concrétiser cet envoi de CO2 vers la Norvège, la France devra modifier le protocole de Londres qui interdit l'exportation et l'immersion de déchets, sauf accord entre les deux parties concernées. En termes de capacités de stockage de CO2, la Norvège se positionne actuellement en deuxième place mondiale, derrière les États-Unis, avec une capacité de 26 millions de tonnes par an.

Northern Lights, une prouesse technique et une opportunité

Le projet Northern Lights, fruit de la collaboration entre TotalEnergies, Equinor et Shell, se présente comme une prouesse technique avec une capacité de stockage qui atteindra 1,5 million de tonnes de CO2 par an dès l'année prochaine, puis 5 millions à partir de 2026. La demande est déjà très forte, avec une première phase du projet déjà remplie à pleine capacité, notamment grâce à des contrats avec Yara et Orsted.

Northern Lights représente une opportunité de taille pour atteindre les objectifs nationaux de captage et de stockage de carbone, fixés entre 4 et 8 millions de tonnes en 2030. Avec des engagements industriels qui commencent à affluer et un cadre réglementaire qui se précise, la France cherche désormais à se positionner de manière stratégique pour atteindre ses objectifs de décarbonation tout en renforçant sa coopération industrielle avec la Norvège.



Tags : carbone

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook