Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France exporte de nouveau son électricité





Le 11 Janvier 2023, par François Lapierre

La France est redevenue exportatrice nette d'électricité. Un changement de statut qui souligne les efforts de sobriété des particuliers et des entreprises, ainsi que par la remontée du nucléaire.


Un solde net positif pour l'électricité française

D'après RTE, le gestionnaire du réseau électrique français, l'Hexagone a renoué avec son statut traditionnel d'exportateur net dès la première semaine des vacances de Noël. Et depuis le 1er janvier, « le solde net d'exportation d'électricité s'élève à 1,4 térawattheure (TWh) ». Un statut que la France avait sporadiquement retrouvé l'an dernier, mais globalement pendant 2022, le pays s'est retrouvé à importer de l'électricité auprès de l'étranger.

La situation est donc complètement inversée par rapport au mois de décembre, où RTE prévoyait des coupures d'électricité et des délestages tournants pour soulager le réseau électrique. Mais plusieurs facteurs ont permis d'éviter le pire : tout d'abord, la sobriété énergétique mise en œuvre par les Français et les entreprises, qui ont réduit leur consommation d'énergie ces dernières semaines. Mais aussi la météo clémente depuis le début d'hiver, qui évite de pousser le chauffage.

Un parc nucléaire plus productif

Les éoliennes ont également joué leur rôle, bien aidées par les vents favorables. Et surtout, le parc nucléaire d'EDF a repris des couleurs. Maintenance, travaux pour corrosion… La production nucléaire l'an dernier a été historiquement basse, de l'ordre de 275 à 285 TWh. Mais EDF a accéléré le calendrier des réparations et est parvenue à assurer les 45 gigawatts promis pour la mi-janvier avec quelques jours d'avance. Le parc nucléaire peut produire jusqu'à 61,4 GW.

L'énergéticien peut désormais compter sur 44 réacteurs nucléaires en service, sur un total de 56. La disponibilité du parc est de 73,7%, ce qui n'était pas arrivé depuis le 11 février 2022. Néanmoins, la France n'est pas encore sortie de l'auberge : de nouvelles maintenances sont prévues pour 6 réacteurs, tandis qu'un coup de froid est toujours possible.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook