Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France, pays européen le plus attractif pour les investisseurs étrangers





Le 13 Janvier 2020, par François Lapierre

La France confirme son attractivité auprès des investisseurs étrangers, avec une nouvelle première place dans le classement européen du cabinet EY.


La France devant la Turquie, l'Allemagne et le Royaume-Uni

Avec 339 projets d'implantations ou d'extension de sites industriels en 2018, la France demeure largement en tête des pays européen pour les investissements étrangers, indique le baromètre du cabinet EY. L'Hexagone fait mieux qu'en 2017, où le pays avait enregistré 323 projets. En 2018, la France se place loin devant la Turquie avec 203 projets (+2) et l'Allemagne (152 projets, +11). Le Royaume-Uni doit se contenter de 140 projets, un chiffre en chute de 35% par rapport à 2017 (216 projets). La position du pays se dégrade de deux places, passant de la deuxième à la quatrième place en raison des incertitudes entourant le Brexit.

Les auteurs de l'étude relève que la première place de la France, qui était déjà sur la plus haute marche du podium en 2017, n'est « pas un accident ». Depuis 2016, le pays « creuse l'écart avec ses concurrents allemands et britanniques » pour ce qui concerne les projets d'investissements industriels étrangers. De 2014 à 2018, l'Hexagone a enregistré une hausse des investissements directs étrangers de 47%. En Allemagne, cette hausse a été de 7% sur la même période, tandis qu'au Royaume-Uni, elle a reculé de 15% depuis 2017.

Les secteurs qui exportent attirent les investissements étrangers

Si la France tire ainsi son épingle du jeu, c'est grâce à la santé de plusieurs secteurs d'activité, à commencer par la construction aéronautique et spatiale, la construction navale, ou encore la pharmacie. Des activités exportatrices qui attirent les sous-traitants à capitaux étrangers qui viennent donc s'installer sur le territoire. En retour, cela représente des investissements sur place et de l'emploi. 

Le numérique, l'énergie et les technologies vertes font partie des secteurs qui tireront la croissance française, selon les investisseurs étrangers. Ces derniers sont également en quête de stabilité politique et financière, et de prévisibilité. Toutes choses que le gouvernement semble vouloir proposer, sans oublier des incitatifs financiers toujours intéressants à engranger.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook