Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France première destination touristique en 2018





Le 19 Mai 2019, par La rédaction

2018 a une fois de plus marqué un nouveau record de fréquentation touristique en France, avec près de 90 millions de visiteurs étrangers.


La France, première destination touristique : ça a une fois de plus été le cas l’an dernier. Lors d’un Comité interministériel du Tourisme présidé par Edouard Philippe, le gouvernement a donné des chiffres : la France a accueilli en 2018 89,4 millions de visiteurs étrangers. Cela représente une hausse de 3% par rapport à l’année précédente. Il s’agit aussi d’un nouveau record de fréquentation. Les dépenses des touristes étrangers a franchi le seuil des 56 milliards d’euros, un chiffre en progression de 5% sur l’année. Et de l’argent qui irrigue plusieurs secteurs d’activité de premier plan : hôtellerie, restauration, culture…

Le gouvernement a précisé que la hausse de la fréquentation touristique était plus marquée pour la clientèle provenant d’Asie, qui est en hausse de 7,4% d’une année sur l’autre. Néanmoins, la vaste majorité des touristes étrangers en France viennent d’Europe (ils sont 79% dans ce cas). La fréquentation aurait sans doute pu être encore meilleure. Le tourisme a subi les perturbations de plusieurs mouvements sociaux au printemps dernier, à Air France et à la SNCF. Et puis il y a eu le mouvement des « gilets jaunes » en fin d’année, avec les images des violences et des dégradations en marge des cortèges. 

L’ambition du gouvernement et du secteur du tourisme est non seulement de conserver cette première place, mais aussi d’atteindre les 100 millions de touristes internationaux d’ici 2020. En attendant de savoir ce que réserve les années 2019 et 2020, les professionnels du tourisme croisent les doigts en espérant que les retombées négatives du mouvement des « gilets jaunes » sont derrière eux.



Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook