Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Poste : signature d’un accord social avec les postiers





Le 10 Mai 2021, par La Rédaction

Le groupe La Poste et les principales organisations syndicales représentant le personnel ont signé le 4 mai un nouvel accord social, baptisé « La Poste engagée avec les postiers », dont la durée s'étend jusqu’à fin 2023. Cet accord prévoit notamment des mesures en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des postiers, la mise en place de parcours professionnels innovants, des formations et des actions pour l’insertion des jeunes dans l’entreprise.


Image Wikimédia
Image Wikimédia
Un accord valable jusqu’au 31 décembre 2023

« La signature de cet accord constitue une étape essentielle pour accompagner le nouveau plan stratégique “La Poste 2030, engagée pour vous”. Tous les postiers ont, individuellement et collectivement, un rôle fondamental à tenir pour soutenir l’entreprise dans sa transformation et la conduite de ses projets », s’est félicitée Valérie Decaux dans un communiqué publié par le groupe La Poste.

Dans le cadre de cet accord, La Poste s’engage notamment à « exclure, pour la durée de l’accord, tout dispositif collectif de départ contraint » et prend des engagements pour améliorer la qualité de vie au travail et la préservation de la santé et de la sécurité au travail. Le groupe s’engage également à renforcer les actions de prévention sur les postes de travail comportant de la pénibilité et à lutter contre les incivilités pour les métiers en contact avec le public.

La mobilité professionnelle et l’intégration au cœur de l’accord

La mobilité professionnelle et les parcours professionnels constituent un autre axe fondamental de l’accord signé entre la direction de La Poste et les syndicats. Les postiers pourront bénéficier de deux nouveaux parcours de mobilité s’ils souhaitent acquérir de nouvelles compétences ou complètement changer de carrière. Au total, La Poste s’engage à consacrer 200 millions d’euros par an, sur la durée de l’accord, en faveur de la formation professionnelle.

Pour favoriser l’intégration des nouveaux postiers, l’accord prévoit également un parcours de formation et d’intégration comprenant des postiers « repères » qui, sur la base du volontariat, vont aider les nouveaux venus (ou les postiers ayant un nouveau poste) à s’orienter dans leurs nouvelles fonctions et leur nouvel environnement



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook