Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Poste : une hausse de plus de 10% pour le timbre vert





Le 28 Juillet 2023, par François Lapierre

La Poste a annoncé une hausse de 8,3% du prix moyen des timbres à partir du 1er janvier 2024. Justifiant cette augmentation par la nécessité de garantir la pérennité du service universel postal, l'entreprise estime qu'elle n'aura pas d'impact significatif sur le budget des ménages français.


Une hausse pour soutenir le service universel postal

La Poste prévoit d'augmenter les tarifs de ses produits postaux de 8,3% en moyenne à partir de 2024. Selon l'entreprise, cette hausse est indispensable pour assurer la pérennité du service universel postal dans un contexte marqué par l'inflation et la baisse des volumes de courrier. L'envoi d'une lettre verte coûtera désormais 1,29 euro, contre 1,16 euro actuellement. Pour une lettre recommandée, le tarif passera de 4,83 euros à 5,36 euros. 

Cette mesure est présentée comme une réponse adaptée aux usages et aux besoins des clients, tout en réduisant l'empreinte carbone de l'entreprise. Malgré cette augmentation, La Poste assure qu'elle n'aura pas d'impact significatif sur le budget des ménages. En 2023, le budget moyen consacré aux produits postaux par un ménage français s'élève à 33 euros par an, soit 0,1% de son budget annuel. Selon l'entreprise, cette dépense devrait rester stable en 2024. 

De nouvelles offres pour compenser la hausse des tarifs postaux

En parallèle, La Poste propose des services en ligne permettant d'imprimer des timbres chez soi, disponibles 24h/24. Des remises de 3 à 10 centimes d'euros seront offertes sur cette gamme en fonction du poids de la lettre, par rapport au tarif public classique. Par ailleurs, les tarifs du courrier industriel pour les entreprises connaîtront également une hausse de 6,8%, tandis que ceux du marketing direct augmenteront de 5,2%. La Poste espère économiser jusqu'à 400 millions d'euros grâce à cette évolution des tarifs.

La décision de La Poste d'augmenter ses prix répond à une nécessité économique et environnementale. Cependant, cette mesure pose des questions sur l'évolution du secteur postal à l'ère numérique, et sur l'impact réel de ces hausses sur le pouvoir d'achat des ménages et sur l'équilibre financier des entreprises.



Tags : La Poste

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook