Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Russie impose un embargo sur les produits agro-alimentaires





Le 7 Août 2014, par

Il était certain que dans l'escalade entre les États-Unis et l'Europe d'une part, et la Russie de l'autre, Vladimir Poutine n'allait pas laisser passer les sanctions occidentales sans réagir.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Suite aux nouvelles sanctions imposées par les pays occidentaux, la Russie dégaine à son tour son propre aréopage de sanctions. Le pays interdit ou limite l'importation de produits agroalimentaires européen et américain : bœuf, poulet, volaille, poisson, fromage, lait, légumes et fruits sont concernés par ce nouvel embargo dont la durée est fixée à un an. Néanmoins, il pourrait être levé si les partenaires de la Russie « faisaient preuve d'une approche constructive », a indiqué Dmitri Medvedev premier Ministre du pays.
 
« Il n'y a rien de positif dans les sanctions », a également déclaré Medvedev. Néanmoins, ce dernier a agité la menace d'une interdiction de survol du territoire par les avions des pays occidentaux, ce qui poserait de sérieux problèmes pour les compagnies aériennes américaines et européennes, mais aussi pour Aeroflot, qui perçoit des indemnités pour ces vols de transit. Il s'agit d'une « mesure grave », a indiqué le premier Ministre, à même de toucher l'économie de tous les protagonistes.
 
L'Union européenne, en première ligne dans ce dossier, a répliqué en faisant à son tour planer de nouvelles mesures de rétorsion. Les secteurs économiques touchés par l'embargo russes craignent des retombées négatives, mais ce sera aussi le cas de l'économie russe dans son ensemble, déjà en récession. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook