Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Russie s'approprie l'appellation « champagne »





Le 7 Juillet 2021, par La rédaction

En Russie, l'appellation « champagne » est désormais réservée aux seuls « champagnes » produits dans le pays. Un coup de force du gouvernement russe qui oblige les producteurs français à se repositionner.


Au mépris des conventions

Depuis le début du mois de juillet, seuls les champagnes produits en Russie pourront se prévaloir de l'appellation « champagne », selon une loi promulguée par Vladimir Poutine. La Russie produit depuis toujours des vins pétillants baptisés « champagnes russes », un nom d'usage désormais protégé par la loi, au grand dam des producteurs français qui n'ont jamais manqué une occasion pour dénoncer la Russie qui s'est appropriée l'appellation.

Suite à la promulgation de la loi, Moët Hennessy a tout simplement décidé de suspendre ses exportations vers la Russie… Avant de les reprendre quelques jours plus tard, sous l'appellation, moins prestigieuse, de « vin pétillant ». Le groupe a finalement accepté les nouvelles règles du jeu, s'appuyant sans doute sur la notoriété de sa marque pour conserver ses fidèles.

Un petit marché

Le champagne est de toutes manières un petit marché en Russie. L'an dernier, il représentait en effet 13% des vins pétillants importés. Moët Hennessy se contentait de 2% de ce marché. Malgré ce poids relatif, le viticulteur n'a pas voulu se priver des ventes réalisées en Russie, qui s'isole un peu plus avec cette nouvelle loi qui confirme la volonté du pays de ne pas jouer à la même table que le commerce international.

Dans un dossier similaire, l'Arménie a accepté d'abandonner l'appellation « cognac d'Arménie » suite à l'accord de partenariat avec l'Union européenne. Les exportations de ce spiritueux vers l'UE vont donc cesser, tandis que ce cognac va être rebaptisé « brandy ». Les exportations vers les pays de l'ex-URSS permettront tout de même à cet alcool de conserver le terme « cognac ».



Tags : Russie


1.Posté par DANIEL SCHAEFFER le 08/07/2021 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca s'appelle tout simplement de la capitulation, de renonciation à son nom et de déni de l'existence d'une province française qui s'appelle Champagne. Quelle compromission!

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook