Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF est la « pire entreprise de l'année » pour 60 Millions de Consommateurs





Le 28 Décembre 2019, par François Lapierre

La SNCF a été consacrée « pire entreprise de l'année » par 60 Millions de Consommateurs. Et pas en raison de la grève qui perturbe le trafic actuellement…


Fermeture de guichets, problème de ponctualité

La fin de l'année est bien compliquée pour la SNCF, qui doit gérer de fortes perturbations du trafic en raison du mouvement social contre la réforme des retraites. Mais ce « Cactus d'Or » décerné par 60 Millions de Consommateurs n'a rien à voir avec la crise actuelle : c'est un ensemble de manquements que pointent du doigt le magazine, qui s'est appuyé sur 2 000 plaintes reçues chaque mois à sa rédaction pour établir le palmarès de ces entreprises qui ont des « pratiques affligeantes » qui ont « vraiment gâché » la vie des consommateurs. Le principal reproche fait à la SNCF, c'est sa décision de fermer des guichets.

Il n'est pas rare de devoir attendre une heure, voire deux, pour acheter un billet, relève le journaliste Lionel Maugain au micro de Franceinfo. Ces fermetures ont eu un impact fort sur les usagers qui n'ont pas tous la possibilité de réserver sur internet ou sur les bornes automatiques ; des systèmes qui ne prennent pas en compte certaines spécificités. La mise en place de nouvelles cartes de fidélité est loin d'avoir suscité une grande ferveur parmi les consommateurs.

Des cartes de fidélité moins avantageuses

Ainsi, certaines d'entre elles seraient « moins avantageuses qu'avant », relève-t-il. C'est le cas des cartes Senior, qui ont fait augmenter les prix de 16% en première classe. « Il y a des cartes comme Avantage ou Liberté qui ne fonctionnent pas dans certaines régions », déplore encore le journaliste de 60 Millions de Consommateurs. La SNCF souffre aussi d'être parmi les plus chères en Europe : le prix moyen aux 100 km est de 17,59 euros. « La SNCF est la cinquième compagnie la plus chère sur 36 pays d’Europe », selon une étude du comparateur en ligne GoEuro.

L'entreprise a aussi multiplié les problèmes de ponctualité cette année. Elle est à la onzième place du classement de la plateforme Prime, spécialisée dans les infrastructures routières. Un classement qui compte treize entreprises de transport en Europe… Le taux de ponctualité de la SNCF est de 87%, c'est sous la moyenne européenne. La Belgique et l'Italie font pire, mais ce n'est guère un réconfort. C'est le troisième « Cactus d'Or » que récolte la SNCF. L'an dernier, c'était Engie qui en avait écopé.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook