Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF va multiplier les TGV à bas coût Ouigo





Le 23 Mars 2017, par

La SNCF mise sur les trains à bas coût. Le réseau Ouigo va tout simplement quintupler d'ici 2020. À terme, ces TGV « low cost » devront représenter un quart des voyages, espère la société.


Actuellement, les trains Ouigo concernent 5% des voyages sur les lignes de la SNCF (en 2016, 100 millions de voyages ont été effectués sur l'ensemble du réseau). Aujourd'hui, l'entreprise a réservé 12 rames TGV pour Ouigo ; dans les trois prochaines années, ce nombre aura plus que triplé avec 35 rames. Ces trains « reconditionnés » (ce sont d'anciennes rames TGV) ne comptent aucune première classe et les équipements intérieurs ont été simplifiés.

Pour réduire les prix au maximum, les réservations se font uniquement sur internet, avec des bagages volumineux en supplément. Il faut également s'arranger avec des gares d'arrivée et de départ un peu excentrées. Les trains Ouigo, qui circulent par deux, roulent 13 heures par jour. Leurs coûts d'exploitation sont réduits de près de moitié par rapport aux rames TGV traditionnelles qui roulent deux fois moins que les Ouigo. 

Ces trains à bas coût ont débuté en 2013, entre Marne-la-Vallée et Lyon. La SNCF entend multiplier les lignes et desservir les principales gares parisiennes, mais aussi desservir Bordeaux et Strasbourg. D'ici 2020, le nombre de voyages sur les lignes à grande vitesse devraient atteindre les 110 millions, et ces trains Ouigo participeront de cette croissance.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sncf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook