Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF va réduire son offre TGV de 70 %





Le 3 Novembre 2020, par François Lapierre

Une fois de plus, la SNCF va devoir réduire son offre de trains en raison du nouveau confinement. L'entreprise a annoncé la suppression progressive de 70% de ses TGV.


La SNCF en première ligne

Après un printemps catastrophique pour la SNCF, l'entreprise publique prévoit de nouveau une réduction drastique de son offre de trains pour le mois de novembre. La faute au nouveau confinement, qui a provoqué une chute importante de la fréquentation depuis sa mise en place en fin de semaine dernière. Par conséquent, la SNCF programme la suppression progressive de jusqu'à 70% des TGV (inOui et Ouigo) à partir de ce mercredi 5 novembre, d'après Les Echos. La situation pourrait évoluer à la hausse ou à la baisse, c'est pourquoi des adaptations supplémentaires pourraient être mises en oeuvre dans le courant de la semaine prochaine, indique-t-on au sein du groupe.

Les TGV avaient circulé normalement pour le week-end de la Toussaint et le retour des vacances. Mais désormais, place au confinement et à la restriction des déplacements. Et le contexte sanitaire étant ce qu'il est, la SNCF va devoir apprendre à vivre avec : « Cette période de crise va encore durer plusieurs mois, peut-être un an. Nous allons faire bloc », a expliqué Jean-Pierre Farandou à ses troupes. Sur le plan économique, la SNCF fera appel au chômage partiel.

Annulation des billets déjà vendus

Néanmoins, si la circulation des trains devrait effectivement se réduire, il faut toujours pouvoir transporter les scolaires (les écoles, collèges et lycées sont toujours ouverts) ainsi que les salariés et les professionnels qui ne peuvent télétravailler. Le plan de transport est donc différent de celui du printemps durant lequel la SNCF n'avait fait rouler que 7% de ses TGV et 18% des TER.

Pour les TER, la situation est un peu différente puisque ces trains du quotidien sont gérés en partenariat avec les régions. En Ile-de-France par exemple, le plan de transport va s'adapter aux besoins de la population. Et il faut laisser passer quelques jours avant de se décider. Des discussions au cas par cas vont donc avoir lieu. En termes commercial, la SNCF va annuler purement et simplement les billets déjà vendus.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook