Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Sberbank, principale banque russe, ferme ses portes en Europe





Le 3 Mars 2022, par Olivier Sancerre

La principale banque russe va fermer ses succursales en Europe. La Sberbank, complètement asphyxiée par les sanctions prises suite à l'invasion en Ukraine, n'a pas d'autre choix faute de trésorerie.


Retrait du marché européen

Les sanctions prises contre la Russie suite à l'invasion en Ukraine ont une conséquence très concrète sur des milliers d'Européens. La banque Sberbank, principal établissement financier de Russie, a en effet annoncé la fermeture de sa filiale européenne. « Dans la situation actuelle, Sberbank a décidé de se retirer du marché européen », explique l'entreprise dans un communiqué.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les clients se précipitent pour retirer leurs avoirs, provoquant un assèchement de la trésorerie à vitesse grand V. La maison-mère russe était dans l'incapacité de fournir de l'argent frais, puisque la banque centrale russe n'autorise plus les banques russes à envoyer des fonds vers les pays qui ont pris des sanctions contre le pays…

La trésorerie asséchée

« Les banques filiales du groupe sont confrontées à des sorties de fonds anormales et à des menaces concernant la sécurité de leurs employés et de leurs bureaux », déplore la Sberbank. L'établissement emploie près de 4.000 collaborateurs et exploite 185 succursales en Europe, notamment en Allemagne, Autriche, Hongrie, Croatie, Slovénie… La banque détient un bilan de 13,6 milliards d'euros. 

Les sanctions imposées par l'Union européenne, les États-Unis ainsi que le reste du monde ont pour effet d'interdire aux banques russes de se financer sur les marchés internationaux. Une volonté d'asphyxier le système bancaire du pays qui a porté très rapidement ses premiers fruits, quitte à mettre dans l'embarras des milliers de clients en Europe. Plusieurs d'entre eux ont d'ailleurs manifesté devant les succursales de la Sberbank en début de semaine.



Tags : banque

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook