Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Sécu a englouti 328 milliards de cotisations en... 2013





Le 31 Décembre 2014, par

Ne cherchez pas vous êtes en France. Et en France, certaines statistiques mettent des mois à être compilées. Ainsi, on sait seulement fin décembre 2014 que la Sécu a bénéficié de 328,6 milliards d'euros de cotisations sociales pour fonctionner en... 2013, et arriver pourtant à finir dans le rouge de plus de 12,5 milliards d'euros.


Sur 2013, la Sécu a pourtant bénéficié de 26 milliards de recettes supplémentaires par rapport à 2012. Du fait des suppressions d'exonérations de charges plus qu'en raison d'une hausse des cotisations, même si au final, cela revient à la même chose. La suppression des exonérations de charges sur les heures supplémentaires par exemple, est une hausse déguisée. 


Malgré cela, la Sécu a bouclé l'année en déficit de 12,5 milliards d'euros en 2013, on prévoit au moins 11,7 milliards de déficits en 2014, et 2015 sera une année noire, avec 14,7 milliards de déficit prévus... soit sans doute au moins 16 à 17 milliards de déficit à la fin de l'année prochaine. Que de bonnes nouvelles ! 


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Economie, France

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook