Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La braderie de Lille annulée en raison des risques d’attentat





Le 5 Août 2016, par Aurélien Delacroix

C’est la première fois depuis la seconde guerre mondiale que la grande braderie de Lille n’aura pas lieu. Cet événement très populaire se tient habituellement le premier week-end de septembre, mais la mairie a décidé de l’annuler en raison des risques d’attentats.


La braderie de Lille, ce sont plus de deux millions de visiteurs, une centaine de kilomètres d’étals, 10 000 exposants, le tout dans un milieu très urbain. Des conditions qui auraient pu inspirer des terroristes, ce dont n’a pas voulu la mairie de Lille. « Il y a des risques que nous n'arrivons pas à réduire. C'est une décision douloureuse », a expliqué Martine Aubry, la maire.

L’édile rapporte une atmosphère « d’angoisse et de peur » autour de l’événement, en citant la baisse des réservations de chambres d’hôtels et les transports. Le risque a finalement été jugé trop important par les autorités, qui avaient déjà pris des mesures pour éviter le pire (à l’instar de l’interdiction des bonbonnes de gaz sur les lieux).

« Faire la braderie avec des tireurs d'élite sur tous les toits, des CRS à chaque coin de rue, des hélicoptères et des drones qui tournent partout, pour moi, ce n'est pas l'esprit de la braderie », a aussi indiqué la maire. Du côté des professionnels, c’est évidemment la déception qui prédomine. L’UMIH (Union des métiers et industries de l'hôtellerie) déplore une décision « brutale » et « incompréhensible ».



Tags : attentat

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook