Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La campagne anti-Black Friday du gouvernement déplait aux commerçants





Le 23 Novembre 2023, par François Lapierre

Alors que la fièvre acheteuse du Black Friday gagne la France, le ministère de la Transition écologique et l'Ademe lancent une campagne originale et provocatrice : le Green Friday. Les commerçants n'apprécient pas.


Un contrepoint au Black Friday

Dans un contexte où les Français sont bombardés de publicités incitant à la consommation lors du Black Friday, le ministère de la Transition écologique et l'Ademe ont choisi une approche différente. Leur campagne « Green Friday » se déploie sur plusieurs écrans (télévision, smartphones, tablettes) avec un message clair : encourager les consommateurs à opter pour des choix plus durables. 

Le personnage central de cette campagne est le « dévendeur », un conseiller peu conventionnel présent dans divers magasins, qui incite les clients à réparer plutôt qu'à acheter neuf, à louer au lieu de posséder, et à réutiliser ce qu'ils ont déjà. La campagne, conçue par l'agence Havas, entend s'opposer à la fast-fashion et stimuler une réflexion critique sur les habitudes de consommation. 

Promouvoir les réparations

Cette initiative n'est pas sans provoquer des réactions, notamment de l'Alliance du commerce, représentant les secteurs de l'habillement et de la chaussure, qui s'interroge sur les réelles intentions de cette campagne. Toutefois, selon le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, les émissions de carbone liées à la fabrication de biens de consommation sont considérables, représentant 45 % de nos émissions totales. La campagne souligne l'importance de l'économie circulaire dans la réduction de l'empreinte carbone.

Pour accompagner cette initiative, des dispositifs tels que le bonus réparation sont mis en place. À partir de janvier, le montant de ce bonus doublera pour certains produits, atteignant jusqu'à 50 euros pour la réparation d'un lave-linge chez un réparateur labellisé QualiRépar. Des enseignes comme la Fnac ou Darty proposent également des programmes d'entretien et de réparation. L'Ademe souligne qu'une prolongation d'un an de la durée de vie des appareils électroménagers peut économiser l'énergie consommée par 1,6 million de ménages, soit l'équivalent d'une métropole comme Marseille.



Tags : Black Friday

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook