Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La clientèle étrangère tire l'industrie hôtelière française vers le haut





Le 9 Octobre 2017, par

Comment se porte l'hôtellerie en France ? Le cabinet KPMG tente de donner une réponse à cette question au travers de son étude sur l'industrie hôtelière, la 40e du genre. Un panorama complet sur ce secteur d'activité qui pèse de plus en plus lourd.


La clientèle étrangère représentait 35% des nuitées l'an dernier, soit 69,5 millions de nuitées hôtelières enregistrées en 2016. Il existe évidemment de fortes disparités entre les régions : le pourcentage de clients étrangers dans le total des nuitées pèse 65% à Paris, contre 36% seulement en Haute-Savoie. Néanmoins, dans sa globalité, ce chiffre permet à la France de revendiquer la première place dans les destinations les plus courues. Le tourisme d'affaires tire également vers le haut la « destination France ».

Cette activité compte pour 48% des nuitées hôtelières en France : près de la moitié en Île-de-France, qui compte 1 000 congrès de toutes sortes et 400 salons professionnels. La région est en tête du marché du tourisme d'affaires mondial. Le chiffre est plus impressionnant encore dans le Nord, où 71% des nuitées sont réservées par une clientèle professionnelle. Ce pourcentage est encore plus élevé au Haute-Garonne (72%). En revanche, les Alpes-Maritimes se contentent de 34%. 

La France compte 18 382 hôtels réparties sur l'ensemble du territoire, qui représentent un total de 660 000 chambres (dont 80 617 pour Paris, qui dénombre 1 573 hôtels). 35% de cette capacité est concentrée dans l'Île-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Après Paris, la ville qui compte le plus de chambres disponibles n'est autre que Lourdes, avec 11 000 chambres. Il faut bien cela pour accueillir chaque année 6 millions de pèlerins.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook