Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La collecte du Livret A et du LDDS toujours positive en juin 2022





Le 25 Juillet 2022, par Paolo Garoscio

Malgré l’inflation record en France, cette dernière ayant atteint 5,8% sur un an en juin 2022, les ménages continuent d’épargner. Les données de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) pour le mois de juin 2022 dévoilent une collecte des livrets A et des Livrets de Développement Durable et Solidaire (LDDS) toujours dans le vert. L’effet « hausse des taux » ?


L’épargne des Français grimpe de plus d’un milliard d’euros

Pixabay/Raten-Kauf
Pixabay/Raten-Kauf
L’augmentation n’est pas un record, mais elle reste conséquente et détonne alors que l’inflation est au plus haut et que le budget des ménages s’amenuise : les Français ont déposé, en juin 2022, 1,29 milliard d’euros sur leurs livrets d’épargne défiscalisés, selon les données de la CDC du 21 juillet 2022. Il s’agit du sixième mois de collecte consécutif, et il tranche par rapport à la collecte quasi-nulle (40 millions d’euros) de juin 2021.

Depuis le début de l’année 2022, les Français ont déposé sur leurs Livrets A et LDDS 19,06 milliards d’euros. Les Livrets A ont capté la grande majorité de cette somme (16,49 milliards) dont la majorité des sommes déposées en juin 2022 (1,04 milliard). L’encours total de l’épargne des ménages déposée sur les livrets défiscalisés continue donc d’augmenter pour atteindre, fin juin 2022, 488,7 milliards d’euros.

Le début de l’effet « hausse des taux » ?

Si les sommes épargnées sur les six premiers mois de l’année 2022 ne sont guère différentes de celles épargnées sur la même période de 2021 (20,77 milliards), ce pourrait être le début d’un effet « hausse des taux d’intérêt ». Le taux du Livret A et du LDDS a en effet augmenté en février 2022 et augmentera encore en août 2022.

Historiquement, les ménages ont tendance à sur-épargner lorsque les taux des livrets défiscalisés augmentent. Or, dès août 2022, ce taux sera de 2%, du jamais vu depuis plusieurs années, après une deuxième hausse en moins d’un an. Les mois de juillet et août 2022 permettront de connaître la tendance : sur-épargne en sacrifiant les dépenses durant les vacances, ou collecte négative sur fond de congés et d’inflation ?




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook