Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La consommation française en retrait au premier trimestre





Le 27 Avril 2018, par

La croissance a connu un ralentissement au premier trimestre, selon l'Insee qui a donné une nouvelle estimation ce vendredi 27 avril : la progression du PIB ne sera plus que de 0,3% pour les trois premiers mois de l'année.


Ces 0,3% marquent certes une progression, mais c'est la plus faible de la croissance française depuis le troisième trimestre 2016. Cette hausse contraste fortement avec celle enregistrée au dernier trimestre de l'an dernier, durant lequel la progression du PIB avait été de 0,7%. L'Insee suit en fait les estimations de croissance de la Banque de France, dont la prévision pour le premier trimestre était déjà de 0,3%. Cette performance en retrait de l'économie française fait mentir le consensus des économistes qui tablaient sur une hausse de 0,4%.

Si jamais la France ne devait enregistrer aucune progression de son produit intérieur brut sur les trois prochains trimestres, l'acquis de croissance s'établirait à 1,2%. Que s'est-il passé pour que la croissance soit en recul au premier trimestre ? L'Insee relève une consommation des ménages atone, qui a été de 0,2% durant les trois premiers mois de l'année. L'investissement globale a progressé de 0,6%, après +1,1% au dernier trimestre 2017. Ce sont les entreprises qui ont retenu leurs investissements : +0,5%, au lieu de 1,6% au quatrième trimestre. En revanche, les investissements des ménages sont restés solides (+0,5%, soit 0,1 point de moins).

Le moteur de la croissance française, à savoir la demande intérieure finale, soutient l'activité économique puisqu'elle apporte une progression de 0,3% au premier trimestre. La variation des stocks des entreprises a été nulle durant cette période, après une baisse de 0,4% au dernier trimestre 2017 ; le commerce extérieur qui avait participé de 1,2% à la croissance enregistrée en fin d'année dernière, recule nettement de 0,6%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook