Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La consommation recule au mois de janvier





Le 28 Février 2022, par François Lapierre

Les soldes d'hiver n'ont pas fait le plein des amateurs de bonnes affaires durant un mois de janvier marqué par une recrudescence des cas de contamination et l'inflation. Les chiffres de la consommation ont en effet marqué le pas.


Les soldes n'ont pas fait recette

L'Insee a fait les comptes de la consommation pour le mois de janvier, et le résultat n'est pas fameux. Au global, elle a reculé de 1,5% par rapport à décembre. Principal accusé : les soldes d'hiver, qui n'ont pas attiré les foules, en particulier dans le secteur de l'habillement dont les dépenses ont dévissé de 14% (elles avaient augmenté de 4,6% en décembre). 

L'institut des statistiques confirme : « les dépenses ont été nettement moins élevées que les années précédentes lors des soldes d'hiver ». Comment expliquer ce recul significatif ? Les causes sont nombreuses : le variant Omicron a provoqué une recrudescence des cas de contamination, obligeant de nouveau les entreprises à remettre en place le télétravail. Et puis l'inflation a eu un impact (elle continue d'ailleurs) sur le pouvoir d'achat des consommateurs.

La consommation alimentaire recule aussi

Plus généralement, c'est la consommation de biens fabriqués qui baisse de 2,3%, après un reflux de 0,7% au mois de décembre. C'est le secteur de l'habillement qui tire l'ensemble des biens fabriqués vers le bas. En revanche, l'Insee observe un léger rebond dans les biens durables : +0,8% en janvier, après une baisse de 3,3% en décembre. Les consommateurs ont fait bon accueil aux biens d'équipements du logement qui restent au-dessus de leur niveau d'avant la crise sanitaire.

La consommation alimentaire se replie de 1,2%, après une hausse de 1,4% en décembre. Une baisse qui provient des achats de produits agroalimentaires et de produits agricoles, tout particulièrement ceux de viande qui diminuent fortement. Quant à la consommation d'énergie, elle est quasi-stable malgré l'envolée des prix. Il faut dire que l'hiver a été plutôt doux depuis décembre.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook