Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La crainte du retour au travail au noir





Le 15 Avril 2015, par

Les particuliers employeurs sont de moins en moins enclins à déclarer les « vraies » heures de travail de leurs employés à domicile. La Fepem, Fédération des particuliers employeurs, tire la sonnette d’alarme.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Attention au retour du travail au noir : c’est le message lancé par la Fepem aux autorités. Cette crainte s’appuie sur des chiffres clairs. D’après l’Acoss, la baisse cumulée de la masse salariale a atteint les 2,2%. Les heures déclarées ont reculé de 3,6%. Et pourtant, il n’y a pas moins d’emploi à domicile : il est donc plus que probable que les employeurs « s’arrangent » avec leurs employés à domicile afin de ne pas avoir à les déclarer.

C’est notamment le cas avec la garde d’enfants à domicile. Malgré une hausse légère (+0,7%) des particuliers employeurs, le nombre d’heures déclarées a baissé de manière conséquente sur l’année, avec -2,9%. Autant dire qu’il y a quelque chose qui cloche : le travail au noir reprend du poil de la bête.

C’est ce que dénonce la Fepem, qui prévient du risque de retour à la situation d’il y a une vingtaine d’années où la moitié de l’activité relevait du travail au noir. La Fédération réclame de nouveaux gestes des autorités afin de faire revenir les employeurs sur le droit chemin, comme une ouverture au Cice ou encore le zéro charge sur le salaire minimum. En votant une déduction fiscale pour les gardes d’enfants âgés de 6 à 14 ans, le gouvernement semble avoir entendu le message, mais c’est encore insuffisant.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook