Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La création d'emploi en progression en 2019





Le 10 Mars 2020, par François Lapierre

Le cru 2019 de la création d'emplois dans le secteur privé a été bon, selon les derniers chiffres de l'Insee : plus de 263.000 postes, un chiffre qui progresse par rapport à l'année précédente.


Un secteur privé solide

Le solde de la création d'emplois dans le secteur privé a été plus que positif l'an dernier. L'Insee a enregistré 263.100 postes, soit 1,5% de plus qu'en 2018. La hausse de 2019 est supérieure à celle de 2018 (158.100 créations nettes d'emplois), mais moindre qu'en 2017 où le solde avait atteint 335.600 postes. Au quatrième trimestre, la création nette avait progressé de 0,5% à 88.800 postes, un chiffre en accélération puisque le nombre de créations d'emplois avait été de 39.900 au précédent trimestre. Dans la fonction publique, on observe un ralentissement avec 9.000 postes au troisième trimestre, puis 2.100 postes au trimestre suivant. En tout, la France comptait fin décembre 19,74 millions d'emplois dans le privé, pour 5,8 millions dans le public.

En combinant les secteurs privé et public, la création d'emplois nette atteint 287.600 postes (dont 24.400 dans le public), un chiffre en hausse de 1,1%. Ce sont les services marchands qui sont les principaux pourvoyeurs d'emplois : +68.600 emplois nets au dernier trimestre (+0,5%), +201.000 sur l'ensemble de l'année. Le secteur de la construction a continué sa progression avec 10.100 emplois nets au dernier trimestre, pour un total de 45.000 postes sur l'année : « la plus forte hausse annuelle depuis 2007 », relève l'Insee.

19,74 millions de postes dans le secteur privé

Les services principalement non marchands enregistrent une hausse du nombre d'emplois créés de 11.900 postes en fin d'année, pour un total annuel de 27.700 emplois. En 2018, ce secteur était dans le rouge de 4.900 postes. Dans l'industrie, le solde au quatrième trimestre a été négatif (-200 postes), mais sur l'année il est dans le vert, avec une progression de 10.700 postes (+0,3%). 

Enfin, dans l'intérim, c'est un solde négatif sur les trois derniers mois de l'année (-1.900 postes) et tout aussi négatif pour l'ensemble de l'année (-2.700). C'est tout de même mieux qu'en 2018, où le bilan avait été bien pire (-26.700). Hors intérim, l'emploi salarié progresse de 70.500 postes au quatrième trimestre, pour 203.800 emplois créés en 2019.



Tags : emploi

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook