Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La création d'emplois au ralenti au premier trimestre





Le 12 Juin 2018, par

La création d'emplois en France marque le pas. Le premier trimestre a enregistré un peu moins de 50 000 nouveaux emplois… mais c'est moitié moins qu'au précédent trimestre.


L'Insee a une bonne et une mauvaise nouvelle à partager. Oui, l'économie française continue de créer des emplois, plus qu'elle n'en détruit : entre début janvier et fin mars, la machine économique tricolore a créé 48 800 postes ; c'est le deuxième trimestre consécutif de création nette d'emplois, et une hausse de 0,2% par rapport au même trimestre de l'année précédente. Toutefois, la comparaison fait beaucoup plus mal avec le quatrième trimestre 2017, où la France avait créé 107 300 postes. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a tout de même qualifié de « bonne » la conjoncture du marché du travail, « malgré un contexte incertain ».

Néanmoins, la ministre reconnait des « signaux d'attention ». Sur les trois premiers mois de l'année, le secteur privé est la locomotive de la création d'emploi avec 47 000 postes, contre 1 100 dans le public. La création d'emplois dans les services marchands a augmenté de 0,3%, l'intérim est en forme (+0,5%), tout comme l'agriculture (+1%) et la construction (+0,3%). L'emploi privé atteint des niveaux jamais vu depuis 2010 avec 19,378 millions de postes, sur un total de 25,17 millions d'emplois. Sur un an, la création d'emploi demeure particulièrement forte avec une progression de 1,2% (288 200 postes).

Ce ralentissement était attendu. Le premier trimestre devrait enregistrer une croissance elle aussi au ralenti : l'Insee prévoit ainsi une progression du PIB de 0,2% seulement, contre 0,7% au dernier trimestre 2017. Quant au taux de chômage, l'institut l'annonce à 9,2% de la population active, un chiffre en hausse de 0,2 point (-0,7 point sur les trois derniers mois de l'an dernier). Les premiers nuages sombres sur le bilan économique de l'exécutif.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : emploi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook