Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance chinoise a ralenti en 2014





Le 20 Janvier 2015, par

Du point de vue français, la croissance de la Chine l'an dernier fait figure d'eldorado impossible à atteindre. Le pays a en effet enregistré une croissance de 7,4% l'an dernier.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Mais si le chiffre fait rêver vu d'ici, il est particulièrement mauvais pour la Chine. C'est même le taux de croissance le plus bas depuis 24 ans… C'est moins qu'en 2013 (+7,7%), mais ce taux est légèrement supérieur au consensus des économistes, qui tablaient sur 7,3%.

Deux moteurs économiques chinois ont montré des signes d'essoufflement : le marché immobilier, plombé par une offre pléthorique qui peine à trouver preneur, et les exportations. La demande extérieure a été peu dynamique étant donné la crise qui continue de sévir dans plusieurs zones du globe, notamment en Europe. Par ailleurs, le marché intérieur ainsi que le niveau de la dette publique et privée sont sources d'inquiétudes.

Le gouvernement, qui a remisé au placard les prévisions de croissance à deux chiffres, veut mettre en place un modèle économique plus durable, en tentant d'endiguer les monopoles des groupes publics, la capacité industrielle trop importante de certaines régions, de lutter contre la corruption, et de pousser les habitants à consommer plus.

Cette « nouvelle norme » que veut mettre en place les autorités chinoises est un long chemin au long duquel il faudra se contenter d'une croissance à moins de 7,5%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chine, croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook