Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance dans le rouge au troisième trimestre





Le 1 Décembre 2023, par François Lapierre

La France traverse une période de ralentissement économique notable, marquée par un recul du PIB et une consommation des ménages en berne au troisième trimestre. Une situation difficile, mais moins qu'en l'Allemagne qui fait face à une récession imminente.


Une croissance en demi-teinte pour la France

Au troisième trimestre 2023, l'économie française a connu un léger recul, avec une baisse de 0,1% du Produit Intérieur Brut (PIB) par rapport au trimestre précédent, selon l'Insee. Ce ralentissement, le premier depuis le début de l'année, est principalement dû à une diminution des investissements et de la consommation des ménages. Cette baisse pourrait marquer le début d'une récession si la tendance se poursuit au quatrième trimestre.

Malgré cette situation, la France semble mieux résister que ses voisins européens, notamment l'Allemagne qui anticipe une baisse de son PIB de 0,4% pour l'ensemble de l'année 2023. La Banque Centrale Européenne, avec une politique monétaire de hausse des taux, tente de juguler l'inflation, mais cela contribue au ralentissement de l'économie française. L'OCDE prévoit néanmoins une croissance de 0,9% pour la France en 2023, une performance modeste mais supérieure à celle de nombreux autres pays européens.

L'Allemagne face à une récession

L'économie allemande est particulièrement affectée, confrontée à la crise des prix de l'énergie et à l'affaiblissement de partenaires économiques clés. Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que l'Allemagne sera le seul pays du G7 en récession cette année, avec un recul possible de 0,5% de son PIB.

En France, le quatrième trimestre débute difficilement, avec une baisse de 0,9% des dépenses de consommation des ménages en octobre. Cette tendance à la baisse s'observe également sur une base annuelle. Ces dépenses, représentant plus de la moitié du PIB, sont un indicateur clé de la santé économique du pays. La fin d'année s'annonce donc incertaine pour l'économie française, notamment avec les effets retardés de la hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne. La situation pourrait encore se dégrader avant de s'améliorer, dans un contexte où la France cherche à maintenir sa croissance dans un environnement économique mondial de plus en plus complexe et imprévisible.



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook