Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance en Chine va connaitre un trou d’air





Le 20 Janvier 2019, par François Lapierre

Le taux de croissance attendu de la Chine en 2018 ferait rêver bien des pays occidentaux. Si l’on ne connaitra le chiffre définitif que lundi 21 janvier, la progression du PIB chinois devrait s’établit à 6,8%.


6,8% de croissance en 2018, c’est ce que la Chine peut escompter, selon les prévisions du gouvernement de Pékin. À première vue, c’est un chiffre particulièrement élevé, en particulier vu des pays occidentaux où l’horizon est plus proche de 1,5%… Toutefois, pour une économie chinoise qui galope au grand trot depuis des dizaines d’années, ce taux de croissance est décevant. Les autorités chinoises l’ont d’ailleurs révisé à la baisse, il était en effet initialement prévu à 6,9%. Les derniers mois de 2018 ont été marqués par un ralentissement très net, avec un quatrième trimestre à 6,4%. 

En 2017, la croissance chinoise s’est établie à 6,6% : le plus mauvais chiffre depuis 1990, où la progression du PIB avait été particulièrement poussive à 3,9%. Mais les années qui ont suivi ont marqué le grand boom de l’économie du pays. Cette période dorée est visiblement terminée, la Chine ne retrouvera sans doute plus de taux de croissance à deux chiffres. Les difficultés s’accumulent, avec la guerre commerciale que mènent les États-Unis : Donald Trump a en effet ordonné la mise en place de tarifs douaniers sur la moitié des marchandises chinoises qui entrent sur le sol américaine.

La Chine et les États-Unis ont décidé d’une trêve jusqu’au mois de mars, et manifestement les choses sont en train de s’aplanir : l’administration américaine envisage même de supprimer une partie de ses taxes d’importation. De quoi redonner du souffle à l’économie chinoise, mais aussi à l’activité économique mondiale. Toutefois, la demande intérieure chinoise faiblit, ce qui ralentit les importations : le gouvernement va devoir mettre en place des mesures de soutien à la consommation intérieure.



Tags : chine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook