Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance en Europe au ralenti





Le 8 Mai 2019, par Olivier Sancerre

Une croissance au ralenti, c’est ce que prévoit la Commission européenne dans ses dernières estimations économiques pour la zone euro.


Il ne faudra pas s’attendre à un miracle pour la croissance de la zone euro cette année et l’année prochaine. À l’automne dernier, la Commission européenne prévoyait une progression de 1,9% pour 2019 et 1,7% pour 2020 pour les 19 pays ayant l’euro comme monnaie commune. Bruxelles a revu ses prévisions à la baisse : désormais, la croissance devrait se limiter à 1,3% cette année et 1,6% pour 2020. En fait, le trou d’air devrait simplement épargner la Grèce cette année. Ce ralentissement de la croissance devrait aussi toucher l’Union européenne dans son ensemble, avec des prévisions de 1,5% et 1,7% (contre 1,9% et 1,8% auparavant).

Pierre Moscovici, le commissaire aux Affaires économiques, explique que ce ralentissement plus prononcé que prévu s’explique par les « incertitudes entourant le commerce mondial et de facteurs nationaux dans les grandes économies de  l’Union européenne ». C’est en particulier l’économie allemande qui tire la croissance de la zone euro vers le bas, avec une progression de son PIB limitée à 1,5% pour 2018 et 1,1% en 2019 (contre 1,7% et 1,8%). L’économie du pays, tournée vers les exportations, souffre des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

L’Italie présente également une situation fragile, avec une croissance de 1% en 2018 et 0,2% seulement pour cette année (Bruxelles prévoyait auparavant 1,1% et 1,2%). La France devrait s’en sortir un peu mieux que ses voisins, avec 1,5% pour 2018 et 1,3% pour 2019, des chiffres toutefois revus à la baisse (les prévisions étaient de 1,7% et 1,6% à l’automne dernier). « Les fondamentaux économiques de l'Europe restent solides et nous continuons de recevoir de bonnes nouvelles, en particulier sur le front de l'emploi. La croissance devrait progressivement rebondir au second semestre de cette année et en 2020 », rassure Pierre Moscovici.



Tags : Europe

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook