Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance européenne va ralentir, selon Bruxelles





Le 15 Juillet 2018, par

La croissance devrait être moins bonne que prévu dans l’Union européenne et dans la zone euro, prévient Bruxelles. La Commission européenne a en effet revu ses prévisions à la baisse pour 2018 et 2019.


La Commission européenne avait prévu une croissance de 2,3% pour cette année, tant dans la zone euro que pour l’ensemble de l’Union européenne. Finalement, cette croissance devrait s’établir à 2,1% pour 2018, et 2% en 2019. Une révision à la baisse qui s’explique par la guerre commerciale impulsée par Donald Trump, et les tensions diplomatiques avec les États-Unis. « La croissance en Europe devrait rester résiliente, étant donné que les politiques monétaires restent accommodantes et que le chômage continue de baisser » relativise Pierre Moscovici, le commissaire européen aux affaires économiques.

« La légère révision à la baisse par rapport au printemps traduit l'impact des tensions commerciales et de l'incertitude politique sur la confiance et la hausse des prix de l'énergie », confirme-t-il. Les nouvelles prévisions de la Commission européenne parient toujours sur une poursuite de l’expansion économique en 2018 et 2019. Néanmoins, « il existe clairement un risque baissier, en cas de nouvelle escalade de mesures protectionnistes ». La croissance sera disparate selon les pays. L’Allemagne, qui devait voguer à 2,3% et 2,1% de croissance en 2018 et 2019, devrait finalement se contenter de 1,9% pour ces deux années.

Pour la France, la Commission table sur une progression du PIB à hauteur de 1,7% pour cette année et l’année prochaine. Bruxelles rejoint ainsi les estimations, elles aussi revues à la baisse, de la Banque de France et de l’Insee. Le gouvernement table lui sur une hypothèse de 2% pour 2018. La Commission européenne rappelle que la croissance du PIB au premier trimestre a ralenti à 0,2% après cinq trimestres de forte expansion. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook