Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance française devrait tenir le choc au premier semestre





Le 19 Mars 2019, par

La France pourrait s’en tirer mieux que prévu au niveau de la croissance, croit savoir l’Insee. Et les « gilets jaunes » y auront contribué…


Bruno Le Maire donnera le chiffre de 1,4% de croissance le mois prochain, à l’occasion de la présentation du programme de stabilité. Une progression du PIB qui devrait placer la France au-delà de la moyenne de la zone euro, a affirmé le ministre de l’Economie. Gérald Darmanin, son collègue aux Comptes publics, a carrément avancé une estimation de « 1,6% ou 1,7% ». Le gouvernement a de son côté prévu une croissance de 1,7% pour le budget 2019 ; à l’heure actuelle, il est encore trop tôt pour en avoir le cœur net. Néanmoins, les choses pourraient se présenter un peu mieux que redouté.

Selon l’Insee, la France devrait engranger 0,4% de croissance au premier trimestre ; puis de nouveau 0,4% au second trimestre, soit 0,1 point de plus que lors de la précédente estimation de l’institut. L’organisme se veut plus optimiste que la Banque de France, qui avait annoncé une croissance de 0,3% sur les trois premiers mois de l’année. Non seulement l’Hexagone n’est pas autant exposé que l’Allemagne ou l’Italie aux turbulences du commerce mondial, mais le pays bénéficie aussi d’une politique budgétaire plus « expansionniste ».

L’impact macroéconomique des mesures d’urgence décidées par le gouvernement pour répondre aux revendications des « gilets jaunes » (11 milliards d’euros) soutiennent le pouvoir d’achat et partant, la consommation. Par ailleurs, les difficultés liées au mouvement seraient moins fortes que le retentissement politique et médiatique qu’il a suscité. L’acquis de croissance mi-2019 devrait s’établir à 1,1%, ce qui sera le résultat final en fin d’année, si jamais l’activité devait complètement stagner au deuxième semestre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook