Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance va ralentir en 2023, d'après la Banque de France





Le 2 Septembre 2022, par François Lapierre

La croissance en France pourrait bien fortement ralentir l'année prochaine, a prévenu François Villeroy de Galhau. Le gouverneur de la Banque de France pointe les « grandes incertitudes » qui pèsent sur l'activité.


Optimisme pour 2022, moins pour 2023

La France devrait afficher une croissance de 2,3% en 2022. François Villeroy de Galhau l'a une fois de plus assuré dans une interview à Ouest-France, et annonce une croissance « légèrement positive » au troisième trimestre. L'activité économie est soutenue par la consommation des Français, les investissements des entreprises et la résistance de la demande. En revanche, le gouverneur de la Banque de France pointe « les problèmes d'offre » et appelle à « renforcer notre capacité de production ».

Si François Villeroy de Galhau se montre optimiste pour 2022, c'est moins le cas pour l'année prochaine. « Nous nous attendons pour la France à un net ralentissement plutôt qu'une récession », explique-t-il, même s'il n'exclut rien « dans la période de grandes incertitudes que nous vivons ». L'inflation, la flambée des prix de l'énergie, les pénuries ici et là, tout cela pèse sur l'activité.

Une inflation plus contenue en France qu'ailleurs

Le gouverneur se félicite par ailleurs des effets positifs du bouclier tarifaire qui permet de contenir le niveau de l'inflation en France. « L'inflation en France à fin août a un peu reculé, et est la moins élevée de la zone euro, à 5,8% en indice “national” ou 6,5% en indice européen harmonisé », explique-t-il. En zone euro, cet indice harmonisé atteint 9,1%.

L'objectif de la Banque centrale européenne est de ramener le niveau de l'inflation à 2% d'ici 2024. La BCE va normaliser sa politique monétaire, autrement dit « sortir » des taux d'intérêt exceptionnellement bas. Une première hausse des taux directeurs a été décidée en juillet, une deuxième pourrait intervenir dans les prochains jours, risquant ainsi de resserrer un peu plus les conditions d'octroi des crédits.



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook