Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La détresse psychologique frappe de plus en plus de salariés





Le 9 Mars 2023, par Aurélien Delacroix

Épuisement, dépression… Les salariés français ne sont pas mieux de leur forme : bon nombre d'entre eux se disent épuisés au travail ou présentent une détresse psychologique élevée. Et les chiffres sont en hausse…


La réforme des retraites catalyse le stress au travail

L'angoisse étreint les travailleurs français. Le nouveau baromètre de leur santé mentale, réalisé par OpinionWay pour le compte du cabinet Empreinte Humaine, montre tout d'abord que l'actualité a un impact très direct sur la santé mentale des salariés. La réforme des retraites, qui fait l'objet d'une forte mobilisation syndicale, occupe les esprits et ne fait rien pour améliorer la situation mentale des salariés interrogés.

Ainsi, 7 salariés sur 10 ont tout simplement « peur de ne pas pouvoir tenir avec le recul de l'âge de la retraite ». Devoir travailler plus longtemps pour pouvoir partir à la retraite « angoisse » les personnes interrogées dans une même proportion. La crise sanitaire n'a évidemment rien arrangé : un tiers des salariés affirme que la pandémie et ses mesures de restriction continuent encore aujourd'hui de peser sur leur niveau de fatigue.

Une détresse psychologique plus forte chez les jeunes

Cette atmosphère anxiogène n'arrange évidemment rien au sentiment global d'épuisement ressenti par les salariés. 40% d'entre eux se disent épuisés au travail alors que 44% sont en situation de détresse psychologique (épuisement, dépression). C'est 3 points de plus qu'en juin 2022 au moment du précédent baromètre. 14% présentent même un taux de détresse psychologique élevé (36 mois de détresse élevée).

Pour 74% d'entre eux, la santé psychologique en général est liée « partiellement ou totalement » au travail. Autant dire que si quelque chose ne va pas au travail, cela a un impact fort sur la santé psychologique. Les risques psychosociaux sont particulièrement élevés dans la catégorie d'âge des moins de 29 ans, qui sont 55% à présenter de la détresse psychologique. Les femmes et les managers sont aussi plus enclins à être touchés par ces risques psychosociaux (à hauteur de respectivement 49% et 44%).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook