Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La dette française s’élève à 2322 milliards d'euros





Le 23 Décembre 2018, par Paul Malo

Vous avez dit redressement des finances publiques ? Au contraire, la France rejoindra en 2019 le club des pays dont la dette est supérieure à 100% de leur PIB…


Une dette française en plein dérapage

Mais où s’arrêtera l’endettement de la France ? Avant même que soient pris en compte les 10 milliards d’euros promis pour apaiser la colère des Gilets jaunes (mesures financées à 60 % par le déficit), la dette de la France en effet atteint 2 322,3 milliards d'euros au troisième trimestre 2018. Un montant qui représente 99,3 % du PIB, en hausse de 22,5 milliards (+ 0,3 point), selon les derniers chiffres de l'Insee.

Pourquoi une telle augmentation de la dette ? Avant tout du fait de la dérive constante des s comptes de l'État. Sa "contribution à la dette croît de 32,2 milliards d'euros, après plus 19,5 milliards d'euros au deuxième trimestre", détaille l'Insee. Désormais, le déficit à financer - selon les documents officiels de l'Agence France trésor (AFT) -  a encore augmenté de 9 milliards pour atteindre - du jamais-vu - les 108 milliards d'euros. Avec la hausse des taux d’intérêt et la baisse de la croissance, l'assainissement des comptes de la France n’est pas pour demain, pas même pour ce quinquennat. Encore une fois…

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook