Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La dette publique de la France approche des 100%





Le 29 Juin 2019, par La rédaction

La barre des 100% approche. La dette publique de la France a atteint 99,6% du produit intérieur brut au premier trimestre, selon les calculs de l’Insee.


La dette publique française a augmenté de 1,2 point entre le dernier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019. Elle s’est établie à 2 358,9 milliards d’euros à la fin mars, ce qui représente une hausse de 43,6 milliards d’euros en trois mois. L’Insee explique la progression de la dette publique provient, pour l’essentiel, de la dette négociable à long terme qui a augmenté de 46,4 milliards, ainsi que de la contribution à la dette des organismes d’administration centrale, en hausse de 1,6 milliard. Dans le détail, cette dernière augmentation est « presque exclusivement » du fait de SNCF Réseau.

 

Les « mauvais élèves » sont les régions et la Société du Grand Paris, qui ont contribué à l’endettement public à hauteur de respectivement 0,5 milliard et 2,2 milliards. En revanche, la contribution à l’endettement des administrations de sécurité sociale a reculé de 1,2 milliard. Ce niveau d’endettement de 99,6% est supérieur aux prévisions du gouvernement, qui tablait sur une dette publique de 98,9% du PIB fin 2019. Il reste encore quelques mois pour redresser la barre.

 

Mais il faudra fournir des efforts supplémentaires pour atteindre les objectifs de l’exécutif, qui cherche à ramener le ratio dette/PIB à 96,8% d’ici la fin du quinquennat, en 2022. Ce qui représente une baisse de 1,6 point de PIB. Le gouvernement cherche en tout cas à ne pas dépasser les 100% ce qui s’annonce de plus en plus comme une promesse très difficile à tenir.




Tags : Dette


1.Posté par pavart le 02/07/2019 02:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Prêt d'argent de 1 000 à 9 000 000,00
Je suis Mr Francisco Grenada, un agent économique français particulièrement honnête. J'accorde des crédits à toutes les personnes qui pourraient être remboursées. Si vous vous sentez dans le besoin ou dans le problème de l'argent, je suis disposé à fournir un capital qui octroiera des prêts privés à court et à long terme allant de 1 000 à 9 000 000,00.
courriel: fgrena55@gmail.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook