Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La facture électrique représentait en moyenne 960 euros en 2016





Le 7 Avril 2019, par La Rédaction

Une étude de l’Insee montre que depuis 2009, les prix de l’électricité augmentent plus rapidement que l’inflation. Un poste de dépenses qui pèse de plus en plus dans le budget des ménages.


Durant l’année 2016, les ménages français ont dépensé 960 euros en moyenne pour payer les factures d’électricité. L’Insee relève que ce poste représente 57% des dépenses d’énergie, en exceptant les carburants. L’institut des statistiques a mesuré une hausse de 50% des prix à la consommation de l’électricité depuis 2007 ; et depuis 2009, ces tarifs sont plus élevés que l’inflation : celle-ci est en moyenne de 0,5%, contre 4,3% pour la hausse des prix de l’électricité. 

Les taxes dans le prix total de l’électricité représentaient 35% en 2016, soit 9 points de plus qu’en 2010. Quatre taxes sont comprises dans le prix de cette énergie : la TVA bien sûr, mais aussi la contribution tarifaire d’acheminement électricité, la taxe sur la consommation finale d’électricité, et la contribution au service public de l’électricité (CSPE). Cette dernière a été multipliée par cinq entre 2009 et 2016.

Ce sont les personnes âgées de plus de 70 ans qui ressentent  le plus les hausses des prix. Leurs logements sont généralement plus grands, elles demeurent plus longtemps chez elles, deux facteurs qui alourdissent la facture d’électricité. Néanmoins, et c’est un point qui sera sans doute mis en avant par le gouvernement : les prix de l’électricité sont en moyenne de 20% moins chers en France que dans l’Union européenne. En Allemagne, les prix sont deux fois plus élevés. 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook