Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La facture en énergie des ménages va fortement augmenter avec le reconfinement





Le 8 Décembre 2020, par Paolo Garoscio

Depuis la fin du mois d’octobre 2020, et jusqu’au 15 décembre, si le gouvernement ne décide pas de le prolonger, les Français sont reconfinés. Une situation qui, comme ce fut le cas au printemps 220 lors du premier reconfinement, entraîne une augmentation de la consommation énergétique. Avec la différence qu’en novembre, les températures baissent.


Une surconsommation d’énergie liée aux températures en baisse

Pixabay/ferarcosn
Pixabay/ferarcosn
Si le reconfinement du mois de novembre 2020 est différent du premier confinement du printemps, notamment au niveau du maintien de certains activités qui avaient été mises à l’arrêt entre mars et mai, un autre paramètre risque de peser sur les ménages : la température. Obligés de rester chez eux y compris durant les heures pendant lesquelles, en temps normal, les Français se trouvent sur leur lieu de travail, les ménages chauffent beaucoup plus leurs maisons et appartements.

Or, si le premier confinement, comme l’avait souligné RTE, gestionnaire du réseau d’électricité, avait entraîné une surconsommation de près de 15% de la quantité d’électricité en France, le magazine Capital a pu obtenir de la part d’Engie, distributeur de gaz et électricité, des données sur la consommation des ménages entre septembre et novembre 2020. Elle est beaucoup plus élevée qu’en 2019.

Des factures d’énergie qui risquent de fortement augmenter

Selon les données fournies à Capital par Engie, les ménages ont, entre septembre et novembre 2020, consommé 35% de plus de gaz et 20% de plus d’électricité qu’à la même période de 2019. Le chauffage représente la surconsommation la plus importante, selon Engie qui a collecté les données des deux compteurs connectés déployés en France, Linky et Gazpar.

Les températures ayant baissé et les Français ne pouvant pas sortir de chez eux, cette augmentation de la consommation énergétique n’est pas surprenante. Mais elle risque de causer quelques problèmes aux ménages puisqu’elle va forcément se répercuter sur leurs factures.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook