Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La fibre optique représente 30% des plaintes contre les opérateurs





Le 15 Février 2022, par Paolo Garoscio

Le rapport 2021 de la Médiation des communications électroniques dévoile un changement dans le classement des principaux litiges entre particuliers et opérateurs télécoms. Preuve qu’elle se développe, et alors que l’extinction du cuivre est désormais programmée en France, la fibre optique devient la raison numéro 2 des plaintes déposées.


La fibre optique surpasse l’ADSL… dans les plaintes

Pixabay/Bru-nO
Pixabay/Bru-nO
La Médiation des communications électroniques est le dernier recours des abonnés des opérateurs télécoms : elle est saisie lorsqu’un abonné n’a pas eu gain de cause auprès du service client de son Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) alors qu’il estime avoir raison de se plaindre. Sans surprise, à mesure que la fibre optique fait de plus en plus d’adeptes et est déployée en France, le nombre de plaintes concernant cette technologie augmente.

Or, on compte en France 13,4 millions de clients fibre optique et THD en 2021, contre 13 millions pour l’ADSL : pour la première fois en France, il y a donc plus d’abonnés fibre que d’abonnés ADSL. Si la fibre a dépassé l’ADSL dans le nombre d’abonnés, elle l’a aussi dépassée dans le nombre de plaintes traitées par la Médiation des communications électroniques : avec 30% de plaintes traitées en 2021, la fibre surpasse l’ADSL, troisième au classement.

Le mobile : toujours numéro un des plaintes des abonnés

Le nombre de plaintes concernant la fibre optique explose en France, et ça inquiète l’Arcep, comme l’a souligné le 2 février 2022 sa présidente Laure de la Raudière. Mais malgré tout, les opérateurs sont surtout attaqués par les clients à cause de leurs offres mobiles.

Comme depuis des années, le mobile représente la plus grande part des plaintes traitées par la Médiation des communications électroniques. En 2021, 39% des dossiers étaient liés au réseau mobile, et tout particulièrement à cause des hausses de tarifs pratiquées par certains opérateurs.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook