Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La fréquentation des musées français en berne





Le 7 Janvier 2022, par François Lapierre

Les musées ont fait grise mine l'an dernier. Les visiteurs ont été un peu plus nombreux qu'en 2020, mais la fréquentation est encore très loin d'avoir retrouvé son niveau d'avant la crise sanitaire.


Le Louvre en panne de visiteurs étrangers

Si la fréquentation s'est quelque peu améliorée en 2021, les musées français sont toujours très en retrait des niveaux de 2019, avant la crise sanitaire. Ainsi, le Louvre a accueilli 2,8 millions de visiteurs l'an dernier : c'est 100.000 de plus qu'en 2020, mais le plus grand musée du monde est loin des 9,6 millions de 2019 (-70%). Il faut dire que le musée avait dû fermer ses portes du 1er janvier au 19 mai : il n'est donc resté ouvert que 194 jours.

Il y a toutefois eu du mieux en octobre et en novembre, avec une fréquentation plus forte que durant l'été, période habituellement faste. Le Louvre accuse ainsi un manque à gagner dans la billetterie de 80 millions d'euros, qui seront compensés par des subsides de l'État (un total de 110 millions, dont 70 millions pour compenser les pertes de recettes).

L'État compense les pertes

Les résultats sont similaires pour le centre Pompidou avec 1,5 million de visiteurs l'an dernier, à comparer avec les 3,3 millions en 2019. La hausse par rapport à 2020 est plus sensible avec une fréquentation en hausse de 64%. Le château de Versailles a enregistré 2 millions de visiteurs, contre 8,2 millions en 2019. Le musée d'Orsay et l'Orangerie ont accueilli 1,4 million de visiteurs, soit 71% et 63% de moins qu'en 2019.

En cause : l'absence quasi-totale des visiteurs étrangers. Au Louvre, 75% des visiteurs proviennent du monde entier. Si les Français ont été au rendez-vous dans les musées l'an dernier, ils ne représentent finalement qu'une petite part de la fréquentation. Les restrictions dans le secteur aérien ont fortement limité la possibilité de voyager en France.



Tags : musée

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook